Monitoring d’une chaussée TFE (à très faible énergie)

Des materiaux recyclés et traités à froid peuvent être utilisées pour réaliser des chaussées TFE en milieu urbain. Ces chaussées consomment moins d’énergie car elles sont composées de matériaux recyclés qui ne sont pas chauffés avant leur mélange, contrairement aux bétons bitumineux classiques. Des essais sont réalisés pour vérifier que ce nouveau concept sera compatible et utilisable dans des régions aux hivers longs et rigoureux.

Des tests ont été effectués sur des chaussées d’épaisseur différente. Les appareils mesurent les éventuelles déformations de la chaussée dues aux différentes charges, le degré d’humidité et l’évolution thermique. Des sondes sont reliées à un logiciel qui permet de suivre les données en continu.

C’est la première fois chez Eurovia que des essais sont réalisés in situ sur ce type de chaussée. Grâce à ce procédé, 50 % d’économie d’énergie est réalisée et l’on constate également une réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre. Les premiers résultats sont très encourageants et vont permettre de valider un modèle de dimensionnement (nature et épaisseur des couches qui composent la chaussée), et une large diffusion de ce concept au sein du Groupe.

Cet outil a reçu le prix Matériaux et procédés techniques en 2011.

x
Précédent Suivant