Ballast_Marseille

Du ballast bitumineux au secours du Vieux-Port

Regarder le film de cette innovation.

En 2012, le projet de semi-piétonnisation du Vieux-Port, à Marseille, impliquait une reprise intégrale des chaussées réservées à la circulation des véhicules sur une superficie de 22 000 m2. Compte tenu de la nature limoneuse argileuse du sous-sol et de la présence d’eau à très faible profondeur, d’importants travaux de substitution semblaient inévitables. Mais ils pouvaient difficilement s’envisager dans le délai prévu et dans l’environnement d’hypercentre-ville du chantier.

Développée par le laboratoire régional d’Eurovia, puis testée, la formule a été validée par la maîtrise d’oeuvre et le bureau de contrôle extérieur. Elle a été employée pour la réalisation de la totalité du chantier, où elle a permis d’assurer la traficabilité du chantier et d’atteindre les objectifs de portance visés (50 MPa) tout en économisant d’importante quantité de matériaux naturels. Très appréciée pour ses performances, cette solution a été prescrite par le maître d’oeuvre pour la réalisation d’un lot de travaux adjacents.

x
Précédent Suivant