5_minutes

Les cinq premières minutes

Regarder le film de cette innovation.

Certaines habitudes de travail “à l’ancienne” font que parfois, au moment où commence la journée de travail, le chef de chantier est le seul à connaître les tâches à réaliser et les risques qu’elles comportent. Et il ne donne ces informations qu’au compte-gouttes et seulement aux opérateurs concernés. Ainsi l’équipe n’a pas une vision globale du chantier ni réellement la possibilité de s’organiser.

L’information quotidienne sur les tâches à réaliser permet à chaque membre de l’équipe de mieux préparer son travail en y intégrant les préoccupations de sécurité (ce dont témoignent les remontées de presque-accidents). Elle permet de suivre au jour le jour l’avancement des travaux, voire d’optimiser les moyens mis en place. Elle donne du sens et de la consistance au management de proximité et suscite des occasions de valoriser le travail des équipes lorsque les objectifs sont atteints.

x
Précédent Suivant