Réduction de poussières

Dans l’exploitation des carrières, les émissions de poussières liées à la circulation des engins doivent être limitées, car elles constituent des nuisances pour les riverains et un « risque » pour les salariés. La méthode traditionnellement utilisée consiste à humidifier les pistes à l’aide d’un tracteur équipé d’une citerne. Aux carrières de Chailloué, où l’étendue des pistes représente un linéaire de 15 km, cette méthode restait insuffisante et nécessitait d’être repensée.

L’idée qui s’est imposée a été de confier l’arrosage aux dumpers qui circulent en continu entre le front de taille et le point de déchargement. Au plan technique, elle a nécessité l’adaptation d’une citerne et d’une rampe d’arrosage sur les engins, de l’aménagement d’une installation fixe de remplissage au niveau du quai de bennage. Grâce à un système de commande très simple, le chauffeur commande le remplissage de sa citerne et il effectue la vidange à l’endroit de la piste qui le nécessite.

N’ayant plus à intervenir sur le site d’extraction et ses accès, l’atelier d’humidification peut traiter les autres pistes de l’exploitation. Les émissions de poussières sont ainsi efficacement réduites. Le remplissage et la vidange de la citerne s’effectuant en temps masqué, ce dispositif n’a aucune incidence sur la production.

Ce système a remporté le prix Développement durable dans la catégorie Matériaux, procédés et techniques.

x
Précédent Suivant