Informations > Chantiers en cours

Nice : vers plus de mobilité grâce à l’extension du tramway

Suite au succès remporté par la première ligne de tramway (empruntée par près de 100 000 voyageurs par jour), les Niçois et les touristes bénéficieront, dès 2018, de 2 nouvelles lignes de tramway interconnectées qui vont changer le visage de la cité azuréenne et de son bassin métropolitain en reliant le cœur historique de la ville, les grands pôles d’activité (port, aéroport, Palais des Congrès et des Exposition, stade Allianz Arena, centres commerciaux) et les quartiers en croissance (Éco-Vallée). Un groupement 100 % VINCI réalise ainsi, depuis juillet 2016, la partie infrastructure de l’extension du réseau de tramway (lignes 2 et 3) tandis que l’agence ETF Grands Projets Transports Urbains Français (GPTUF) est adjudicataire de la partie voie ferrée et l’agence Caténaire de la partie Ligne Aérienne de Contact (LAC). Tous ces lots sont réalisés pour le compte de la Métropole de Nice Côte d’Azur. Les équipes Eurovia, Triverio et TP Spada procèdent à la réalisation de la plate-forme et des infrastructures des chaussées façade à façade, les agences GPTUF et Caténaire se consacrant quant à elles à la réalisation de la voie ferrée et de la caténaire sur la section en surface ainsi qu’au centre de maintenance Nikaïa. Ce projet, de par son phasage, nécessite une très grande organisation et une communication optimale entre les différentes entreprises réalisant l’infrastructure, mais également avec les entreprises spécialisées dans la déviation de réseaux. Sur ce chantier de grande envergure, 22 000 heures d’insertion (10 000 sur le lot infrastructure et 12 000 sur le lot ferroviaire) seront réalisées. Les déchets de ce chantier sont acheminés par voie fluviale sur le site Eurovia de Fos-sur-Mer, une plate-forme de déchargement et de valorisation unique dans la région. Ces matériaux, une fois traités, peuvent être réutilisés sur de nouveaux chantiers, comme celui du remblaiement de la zone inondable du Grand Port de Marseille. Les travaux se termineront en décembre 2018, transformant les habitudes des Niçois qui pourront se déplacer d’un quartier à l’autre en un temps record. Grâce aux parcs relais, les lignes 2 (11,3 km) et 3 (7,7 km) deviendront une alternative à la voiture. À terme, le réseau desservira 260 000 personnes, soit les 2/3 des habitants de Nice.
x
Précédent Suivant